la gomme bichromatée

Dans ce procédé d’impression à la gomme bichromatée, la lumière tanne le bichromate qui emprisonne les pigments et constitue l’image au sein de la couche elle-même. Faire apparaître l’image revient à éliminer à l’eau le surplus de matière dans lequel elle est enfouie. Cette intervention chimique permet de travailler l’échelle des valeurs, de créer en quelque sort la lumière, le ton et le contraste, de créer une harmonie interne à l’image et même de donner une photographie très expressionniste.